Cicatrices

Cicatrices : comment les effacer ?

Vous souhaitez atténuer ou faire disparaître des cicatrices inesthétiques, du visage ou du corps ? Les traitements au laser fractionné donnent des résultats inégalables. Pour certaines cicatrices d’acné, l’acide hyaluronique peut être un complément utile. Le dermopigmentation peut également aider à les rendre moins visibles.

Les cicatrices sont consécutives à un traumatisme, une chirurgie ou une maladie de peau telle que l’acné. Elles peuvent soit avoir une largeur et une épaisseur discrètes, soit être gonflées (hypertrophiques, voire chéloïdes) ou creuses. Certaines sont pigmentées (rougeur, voire brunissement, surtout sur les peaux foncées), d’autres au contraire dépigmentées (tissu blanc et dur, qui forme parfois un cordon qui roule sous les doigts: la fibrose).

Il est possible de réduire la largeur et le volume d’une cicatrice par certains traitements laser, en particulier les lasers fractionnés. On préfèrera le laser Erbium:YAG au laser CO2 car il donne moins d’inflammations, moins  d’hyperpigmentations, et peut être utilisé sur tous les types de peaux, même noires.

Dans le cas des cicatrices d’acné qui constituent des petits creux dans la peau, il est possible de stimuler par certains lasers la sécrétion de collagène, afin de réhausser ces creux et lisser la surface de la peau. On peut aussi combler les creux par des petites injections d’acide hyaluronique, mais cela a une durée limitée dans le temps.

Le nombre de séances nécessaire varie entre trois et cinq, avec des intervalles de six semaines minimum. Chaque séance apporte un bénéfice, et les résultats obtenus avec le laser sont définitifs.

On peut également obtenir une réduction de la visibilité de la cicatrice grâce à la dermopigmentation, c’est-à-dire un tatouage utilisant des pigments reproduisant la couleur de votre peau.

 

Contactez-nous pour prendre rendez-vous : conseil gratuit et sans engagement au 0142688751 ou par le formulaire ci-dessous

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn