Epilation laser : quelle technologie choisir ?

Le Laser a révolutionné la gestion de notre pilosité. En quelques séances, la zone traitée devient définitivement débarrassée de nos poils disgracieux et sources de problèmes divers : poils incarnés, démangeaisons, rougeurs, soucis d’hygiène, sans compter la répétition pénible de l’épilation à la cire ou au rasoir pendant des années…

Le but du Laser

Mais que cherche-t-on donc à faire à nos poils avec le Laser ? Enlever les poils visibles comme le fait la cire ? Certainement pas ! Là où la cire arrache les poils mais laisse dans la peau les structures de la racine qui vont reconstituer un nouveau poil, le Laser, au contraire, cherche à détruire celles-ci pour toujours. Parmi ces structures, LA cible privilégiée est le bulge (différent du bulbe), qui se trouve à côté de chaque poil adulte et contient un grand nombre de cellules embryonnaires de futurs poils (“cellules souches pilaires”). C’est à partir d’une de ces cellules que se reconstitue d’habitude un nouveau poil lorsqu’un poil adulte meurt et tombe.

Les mécanismes d’action du Laser

Le Laser est une lumière puissante qui n’est constituée que d’une seule longueur d’onde, et dont l’action est de ce fait très précise, très sélective.

Deux types de Lasers sont couramment utilisés pour l’épilation : l’Alexandrite (755 nanomètres) et le Nd:YAG (1.064 nanomètres). Quelles sont leurs différences ?

–          L’Alexandrite agit avant tout par échauffement violent de la mélanine, pigment bien connu qui donne leur coloration à la peau (surtout les peaux foncées et bronzées) et aux poils (il n’y en a pas dans les poils blancs).

–          Le Nd:YAG, lui, touche la mélanine aussi, mais dix fois moins fort que l’Alexandrite: il est donc plus sûr pour la peau. Pour compenser sa réaction moins violente sur la mélanine, on peut se permettre de le mettre fort et du coup agir même sur les poils clairs et fins. En complément de son action sur la mélanine, il échauffe également de façon intense l’eau qui est dans la peau, ainsi que les petits vaisseaux qui irriguent la base des poils: son action sur les cellules souches pilaires est donc triple, ce qui explique sa très grande efficacité.

Au passage du Laser, que ce soit à travers l’échauffement de la mélanine, de l’eau ou des micro-vaisseaux autour du bulbe, il y a augmentation brève mais intense de la température des cellules souches pilaires, qui sont très sensibles à la chaleur. C’est leur destruction qui empêchera la repousse de nouveaux poils…

Quant à la lumière pulsée, il ne s’agit pas d’un Laser mais d’une lumière blanche qui contient toutes les longueurs d’onde, avec des actions multiples. L’efficacité d’une lumière pulsée en épilation dépend avant tout de la qualité de la machine, et il est regrettable de voir combien des machines de puissance insuffisante sur le marché sont source de problèmes d’inefficacité ou de brûlures.

Les limites des Lasers

Les champs d’application du laser Nd:YAG sont plus importants que ceux de l’Alexandrite, à la fois sur les plans de l’efficacité et de la sécurité.

Concernant la sécurité, l’Alexandrite ayant pour cible la mélanine, il suffit que la peau soit bronzée ou d’une origine ethnique un peu trop foncée pour que l’utilisation de ce Laser soit strictement interdite du fait du risque de brûlures. Dans ce cas, on doit obligatoirement avoir recours au Laser Nd:YAG, qui touche beaucoup moins violemment la mélanine et ne présente pas ce risque. On peut donc utiliser le Nd:YAG sur tous les types de peaux, même bronzées, pendant toute l’année en toute sécurité.

Sur le plan de l’efficacité, l’action de l’Alexandrite étant entièrement tributaire de la quantité de mélanine dans le poil, on ne peut l’utiliser si les poils sont un peu trop clairs : les poils blonds, par exemple, ne seront pas échauffés et ne permettront pas la destruction des cellules embryonnaires. Par contre, le Nd:YAG, grâce à sa triple action, détruit les cellules embryonnaires même si les poils sont peu chargés en mélanine.

Par contre, aucun Laser ne permet de détruire les poils blancs. Dans ce cas, il est indispensable d’avoir recours à l’épilation électrique, technique éprouvée d’épilation définitive efficace et sûre. Celle-ci est également très utile en cas de contre-indication au Laser, ou lorsque les zones à épiler ont une faible densité de poils ou des poils épars.

Le choix du Laser Nd:YAG par Pyrène Laser & Esthétique

Ces deux raisons majeures ont fait choisir à Pyrène Laser & Esthétique le Laser Nd:YAG pour une utilisation universelle, quel que soit le type de peau et le type de poil, toute l’année, avec des résultats remarquables, de façon rapide et sûre. C’est ce choix qui est à l’origine du succès de notre centre, dans lequel seul du personnel médical est qualifié pour l’utilisation du Laser.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn
No Comments