Sillons naso-géniens

Les sillons naso-géniens sont la plus célèbre et sans doute historiquement la première des zones du visage à faire l’objet de corrections à l’acide hyaluronique.

Il semblait en effet logique de dé-creuser cette ligne qui, lorsqu’elle est prononcée, donne un air sévère ou vieilli. Pourtant, ce sillon existe même dans les visages jeunes, il fait donc partie de l’architecture du visage : il bouge avec les coins de la bouche et les joues lorsqu’on sourit. C’est pourquoi il n’est pas forcément opportun de l’effacer, en tout cas dans sa totalité. Comme beaucoup d’autres soins que nous réalisons, tout est une question de mesure, et il peut être préférable d’y réfléchir à deux fois pour ne pas se laisser prendre par la facilité d’un geste qui n’est pas dénué de conséquences…

Le sillon naso-génien a été et reste une des premières demandes en esthétique, car il saute aux yeux, en tout cas de la personne qui en souffre ! Car aux yeux des autres, il n’est pas particulièrement l’objet de remarques, à moins d’être très prononcé. Il est présent dans la plupart des visages d’enfants, au moindre sourire, voire même au repos: il fait donc partie de la physionomie normale. Ce qui déplait, c’est qu’il soit profond et que la peau au fond du pli soit cassée, mais la simple présence d’une ombre, surtout si le fond du pli est arrondi, n’a rien de choquant.

On peut dire que sa correction est parfois justifiée, mais les dé-creusements à l’acide hyaluronique des sillons naso-géniens qui donnent au visage une forme lunaire, avec une peau qui acquiert une texture épaisse et dure qui jure avec la peau voisine sont bien sûr à proscrire… Surtout qu’au fil de l’évolution des techniques d’injection, on a pu constater qu’il est souvent suffisant de reconstruire l’architecture globale du visage vers le haut et la périphérie pour l’atténuer en créant un remarquable effet liftant.

En effet, pour bien corriger le sillon naso-génien, il faut d’abord comprendre comment il apparaît : le sillon est la ligne d’ombre visible, mais si le sillon est là, c’est qu’un bourrelet le surplombe, or ce bourrelet tombe car, en bonne partie, les volumes au-dessus de lui ont fondu: pommettes, tempes, joues… C’est donc en premier lieu cela qu’il faut corriger!

 

Mais à côté des injections d’acide hyaluronique, il existe aujourd’hui une technique originale, réalisée au laser et qui donne des résultats très étonnants: le balayage intra-buccal au laser Erbium:YAG en mode Smooth®. Le repulpage du visage qui en résulte crée également un effet liftant par la tonification de la muqueuse  et des tissus sous-jacents par l’intérieur, et ce sans aucune suite visible…

 

 

 

Contactez-nous pour prendre rendez-vous : conseil gratuit et sans engagement au 0142688751 ou par le formulaire ci-dessous

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn