*Repulper ses lèvres au laser

Repulper ses lèvres sans injection grâce au laser c’est maintenant possible!

 

Pour celles qui souhaitent redessiner leurs lèvres sans passer par les injections d’acide hyaluronique, une nouvelle solution simple et rapide existe: le Smooth Lips, c’est-à-dire le remodelage des lèvres au laser Erbium:YAG fractionné en mode Smooth®

La technique du remodelage au laser se réalise avec certaines machines équipées du mode Smooth®, aussi bien sur la peau que sur les muqueuses.

Une multitude d’applications en découlent:

  • pour la peau, on la repulpe comme dans les cas de peau fripée ou relâchée: la peau récupère sa tonicité, sa texture, et se retend; on peut le réaliser sur différentes zones, comme les cernes, les paupières supérieures, le cou, le décolleté, les seins, le ventre, etc…
  • pour les muqueuses, on relance leur irrigation sanguine, donc leur hydratation, et on leur redonne de la tonicité et de l’épaisseur. En esthétique du visage, on peut réduire les sillons naso-géniens en passant le laser dans la bouche, sur la face interne des joues; en gynécologie, on l’applique dans le relâchement vaginal, le dessèchement de la muqueuse vaginale après la ménopause; en ORL on réduit le ronflement, etc… Et tout cela sans douleur ou une simple sensation de picotement!

La nouvelle originalité de cette technique Smooth®, c’est que l’on peut repulper les lèvres, déplisser la peau, et leur redonner leur teinte rosée d’origine qui s’estompe avec les années…

Sur cette photo, prise cinq semaines après une seule séance, on voit une restauration de leur couleur et de leur lumière, une nette réduction du plissé de la peau, une augmentation de son épaisseur, et même un épanouissement du volume global des lèvres: on obtient un redéploiement totalement naturel qui ne fait que rendre à ces lèvres leur forme d’origine et ce, sans aucune injection: les tissus, et en particulier le collagène naturel, sont stimulés grâce à la chaleur apportée par le laser de façon parfaitement contrôlée.

On peut en effet ajuster précisément la quantité de chaleur, ainsi que la profondeur jusqu’à laquelle on doit l’apporter pour obtenir le résultat voulu.

La procédure ne dure que quelques minutes, avec une sensation de picotements atténuée par la pose de crème anesthésiante.

On réalise deux séances à un mois d’intervalle, avec une éventuelle troisième pour en renforcer les effets, mais sans précipitation: les tissus évoluent encore de façon progressive pendant six mois. La durabilité de l’effet est de deux ans environ.

 

Contactez-nous pour prendre rendez-vous: conseil gratuit et sans engagement au 0142688751 ou par le formulaire ci-dessous

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedIn